Osez la

Prépa !

CHOISIR UNE CLASSE prépaRATOIRE littéraire AL-LSH

PRÉPA littéraIre :

POUR QUI ?

Pour des élèves bacheliers (toutes spécialités)

Cette formation accueille des élèves motivés qui souhaitent approfondir les savoirs de Terminale.

Pour des élèves sérieux qui cultivent leur curiosité et leur esprit critique

La classe d’hypokhâgne (1ère année) propose aux étudiants qui ont plutôt un profil littéraire de développer leur culture et leur ouverture au monde, d’approfondir des méthodes de compréhension, d’analyse, de synthèse et d’expression dans chacune des disciplines sans esprit de cloisonnement. Les capacités d’expression écrite et orale ainsi qu’un esprit critique et méthodique sont dévéloppées.

Pour des élèves qui font le choix de la pluridisciplinarité, qui cherchent une formation intellectuelle solide et une pédagogie attentive

Cette filière propose un certain nombre de disciplines littéraires (Lettres, Philosophie, Histoire-géographie, Langues vivantes et anciennes…) étudiées à égale importance. Cela permet aux étudiants qui hésitent à s’engager dans un cursus universitaire d’emblée spécialisé de privilégier un enseignement fondé sur la diversité et la complémentarité des disciplines. Ainsi, l’hypokhâgne prolonge, avec plus d’exigences, les disciplines littéraires du lycée à un niveau universitaire.

PRÉPA littéraIre :

POUR QUOI ?

Pour intégrer

l’ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEURE (ENS)

En entrant en hypokhâgne, un étudiant peut préparer l’Ecole Normale Supérieure de Lyon. Il s’agit d’un établissement d’enseignement supérieur prestigieux et reconnu pour la qualité de son enseignement et des conditions d’études offertes. Pendant 4 ans, les étudiants bénéficient du statut de fonctionnaire stagiaires, salariés de l’Etat (1 350€ mensuels environ).
Futurs chercheurs, enseignants ou hauts fonctionnaires, les étudiants de l’ENS s’engagent à être au service de l’Etat pendant au moins 6 ans.

Pour avoir accès à plus de 40 grandes écoles

À partir d’un même programme et des mêmes épreuves écrites, les étudiants peuvent intégrer plus de 40 écoles grâce à la Banque d’Épreuves Littéraires (BEL). Plus de 1 000 places par an sont ainsi réservés dans ces écoles prestigieuses.

Pour disposer d’un bagage culturel et de méthodes de travail solides et repartir à l’université dans les meilleures conditions

Le lycée dispose de multiples conventions avec des universités partenaires. L’une des vertus de l’hypokhâgne est de donner aux étudiants des habitudes et des méthodes de travail solides, à travers les devoirs hebdomadaires, les interrogations orales individuelles (les « khôlles ») et les concours blancs. Ainsi, à la fin de la seconde année, l’étudiant maîtrise la technique de la dissertation et peut intégrer l’université et réussir des concours de la fonction publique (Capes, Agrégation, professorat des écoles).